VOTE | 50 fans

#210 : L'ombre d'un doute

Une jeune femme sur le point de se marier est agressée chez elle. Peu après, une seconde, au profil similaire, subit le même sort. Venturi, Julie et Nathalie découvrent qu'ils ont affaire à un délinquant ne laissant aucune trace derrière lui et qui agit peut-être avec un complice. Au cours de cette affaire difficile, Julie et Venturi se rapprochent. Hugo et Malik enquêtent sur le décès suspect d'un conducteur de bus. Grâce à une bactérie retrouvée dans la blessure de la victime, ils parviennent à retrouver l'auteur du meurtre.

Popularité


4.5 - 2 votes

Première diffusion
22.03.2007

Plus de détails

Scénariste : Adila Bennedjai-Zou
Réalisateur : Christophe Douchand

Sur le générique

Dans une maison, une jeune fille se contemple devant un miroir en robe de mariée et, virevoltant, elle répète : oui, oui, oui, oui...
Un bruit retentit !
Elle regarde par la fenêtre.
Les lumières de la maison s'éteignent.

* * *

Le lendemain, la jeune fille est dans le jardin, toujours en robe de mariée, accompagnée d'une femme et de Morand. Celui-ci les mène à un véhicule pendant que Marc, Nathalie et Julie arrivent sur les lieux. Morand les quitte et se dirige vers l'équipe et annonce que la victime est Carine Duhamel, 25 ans. Un homme est rentré chez elle à 4 heures du matin, l'a agressée et violée, mais elle est incapable de donner le signalement de son agresseur.
"Aphasie traumatique" dit Julie et elle ajoute que Carine ne pourra pas parler pendant quelques jours. En attendant, Marc dit qu'on peut faire parler les lieux. Morant donne encore quelques explications concernant le déroulement de l'agression. Julie et Nathalie vont s'occuper de la scène du crime tandis que Marc prend en charge l'examen de l'extérieur de la maison.

* * *

A l'extérieur, Marc remarque une branche cassée et des traces sur le mur.

* * *

A l'intérieur, Nathalie trouve un emballage de préservatifs et Julie ramasse du verre brisé en grande quantité, qui semble provenir de deux verres.

* * *

Les indices à l'extérieur permettent de déterminer que l'endroit a servi de lieu d'observation à l'agresseur.

* * *

D'après Nathalie, quelqu'un d'autre serait venu et aurait pris un verre avec la victime, mais Julie pense qu'il est possible que la victime connaissait son agresseur, qu'elle a pris eun verre avec lui et qu'il l'a agressé ensuite.

* * *

Malik et Hugo arrivent à l'entrepôt des bus où un cadavre a été trouvé. Ils remarquent que les murs ont été tagués récemment. Martine les accueille et donne l'identité de la victime et les circonstances du décès. Il s'agit de Pierre Munnier, 35 ans, célibataire endurci qui vivait encore chez sa mère. C'est un machiniste dont les collègues disent que "c'est un gars sans histoire".
Alessandra examine le corps et à la demande de Malik, elle sgnale avoir trouvé de nombreuses traces de coups et la mâchoire cassée.
Martine leur apprend que Minnier a quitté l'entrepôt à 19 h, mais qu'il y est revenu vers 23 heures. Peut-être est-il tombé sur les tagueurs et que ceux-ci l'ont tué.
Malik relève des fibres qui n'ont rien en commun avec les fauteuils. Le médecin légiste en a également trouvé sur le pull et le pantalon de la victime.
Hugo a relevé des traces de peinture différentes de celles utilisées par les tagueurs. Il pense donc que ceux-ci sont hors de cause.
L'équipe émet d'autres hypothèses et Martine suggère de rendre visite à la mère de Munnier.

* * *

Julie s'approche de Carine pour l'examiner et tout comprendre sur ce qui s'est passé. Elle le fait avec beaucoup de délicatesse et la victime lui dit qu'elle est dans l'impossibilité de reconnaître son agresseur car il portait une cagoule.

* * *

Au laboratoire, Nathalie examine les indices relevés sur place. Marc entre. Elle lui annonce que sur les semelles de l'agresseur, elle a trouvé un produit huileux mais que sur les débris de verres, les empreintes ne sont pas complètes. Elle ajoute que ces verres contenaient de la vodka. Marc trouve que ce n'est pas anodin car avec qui a-t-elle bu de la vodka au milieu de la nuit alors que son fiancé est absent pour plusieurs jours ?

* * *

Julie retrouve Marc dans son bureau et lui remet le rapport du médecin qui a ausculté Carine et qui conclut à "des rapports sexuels sous contrainte et des coups de violence répétés". Marc s'étonne qu'aucune trace biologique de l'agresseur n'aie été retrouvée sur la victime. Mais Julie lui dit avoir retrouvé un cheveu dans la montre de Carine, ce qui surprend Marc vu que l'agresseur, selon la victime, était cagoulée. Julie n'est pas certaine de la croire et Marc ajoute que lui et Nathalie doutent aussi de sa sincérité. Mais pourquoi cacher l'identité de celui-ci ? Julie répond que c'est encore plus dur quand l'agresseur est un familier, qu'on se sent plus coupable...

* * *

Martine, Hugo et Malik sont chez la mère de Munnier pour l'interroger. Ils apprennent que Paul est son fils aîné et que le cadet, à la mort du père, est allé vivre en province. Elle déclare avoir vu son fils pour la dernière fois la veille au soir. Hugo montre à Malik un endroit où se trouvait un tapis et ce dernier remarque des fibres. Hugo demande à Mme Munnier où le tapis est passé. Elle déclare l'avoir jeté avec d'autres objets cassés.  Elle veut savoir pourquoi on lui pose toutes ces questions et Malik le lui explique, ce qui fait dire à Mme Munnier qu'elle n'a rien entendu car elle prend des somnifères.

* * *

Au laboratoire, Marc demande à Julie si elle a des empreintes sur l'emballage des préservatifs. Elle pense que oui et fait une recherche de concordance par ordinateurs; il s'agit de celles de matieu Lanoie.

* * *

Lanoie est interrogé par Morand, mais il nie tout. Julie lui demande comme il se fait qu'il y avait un de ses cheveux sur la montre de la Carine et Marc parle des empreintes sur la boîte de préservatifs. D'après Marc, devant le refus de Carine, Mathieu l'aurait agressée. Mais celui-ci, s'il reconnaît maintenant avoir bu un verre avec elle, il nie l'agression et le vol. Il ajoute qu'ils ont discuté et même si Carine l'a repoussé, il n'a absolument rien fait.

* * *

Carine confirme qu'il ne s'est rien passé, qu'après son départ, vu sa honte, elle a passé sa robe de mariée pour chasser Matthieu de son esprit. Julie pense que Matthieu aurait pu revenir, mais Carine est affirmative : s'il s'était agi de lui, elle l'aurait reconnu car ils ont vécu trois ans ensemble.

* * *

Marc demande à Julie ce qu'elle pense de toute cette histoire. Nathalie arrive avec les résultats de l'analyse du produit relevé sous les chaussures; il s'agit de xylène, un produit fort employé dans différents domaines.

Le téléphone sonne.

C'est Pierre Morand qui signale qu'un nouveau viol a eu lieu; il s'agit d'une fille qui allait elle aussi se marier.

* * *

Le médecin légiste annonce à Malik que Munnier a été tué par une rupture des cervicales et qu'il est mort entre 22 h 30 et minuit. Près de sa tempe, elle a trouvé un produit qu'elle remet à Malik.

* * *

La seconde victime est Lisa Berthier, 25 ans, qui allait se marier dans 8 jours. L'équipe est sur places. Nathalie résume ce qui a été observé et précise que les circonstances sont identiques. Aurait-on affaire à un tueur en série ? Julie n'a rien trouvé dans l'atelier, le lieu où a eu lieu l'agression. Dans le salon et la cuisine, aucune trace, aucune empreinte n'ont été relevées. Marc va examiner l'extérieur. Il voit une trace montrant que le violen a mis sa main en visière pur regarder à l'intérieur de l'atelier. Nathalie pense que l'analyse de cette matière pourra les éclairer.

* * *

Hugo a analysé la substance remise par Alessandra et il confirme à Malik qu'il s'agit bien d'eau, mais que l'échantillon contient une bactérie qui se retrouve ordinairement dans les intestins des animaux à sang chaud, mais aussi dans certains fruits et légumes. Il faut donc retrouver l'origine de cette bactérie.

* * *

Julie interroge Lisa qui raconte ce qui lui est arrivé. Julie demande à voir les blessures que le violeur lui a infligées; elle lui conseille aussi de voir un psychologue.

* * *

Au vestiaire du laboratoire, Nathalie résume ce qu'ils savent de l'affaire en présence de Marc et Julie. Nathalie sort et Marc demande à Julie si elle ne préfère pas qu'il la mette sur autre chose car il sent que cette affaire est compliquée pour elle. Julie refuse et elle lui avoue qu'elle aussi a été violée à 20 ans, que le violeur n'a jamais été retrouvé et qu'elle n'a jamais parlé à quiconque de tout ça car elle craignait d'être recalée aux tests psychologiques lors de son entrée dans la police. Marc lui assure de sa sympathie.

* * *

Malik a comparé les fibres trouvées aux deux endroits et elles sont excatement les mêmes, dit-il à Hugo. Elles viennent du tapis et il se demande si celui-ci n'a pas servi à transporter le corps et si c'est le cas, Madame Munnier leur a menti. Hugo a analysé la substance retrouvée sous le menton de la victime; il s'agit de capsaicine que l'on trouve dans du paprika. De tous ces éléments, ils concluent que Munnier a dû être tué dans une cuisine.

* * *

Malik et Hugo sont de retour chez Mme Munnier, ainsi que Martine qui l'interroge. Hugo a retrouvé un pot de paprika ainsi que des verres à champagne et il demande s'il 'y a eu quelque chose à fêter. Mme Munnier dit qu'il a eu un simple dîner entre eux.
Malik et Hugo, accompagnés de Martine, vont dans la cour pour inspecter les poubelles afin d'y retrouver des restes du repas de la famille. Malik pense que Mme Munnier ment mais Martine ne comprend pas car tous les témoignagnes des voisins disent qu'elle adorait son fils. Peut-être est-ce le deuxième fils l'assasin, suggère Hugo.

Le téléphone de Martine sonne. Elle les quitte.

* * *

 Au laboratoire, Julie informe Marc que le violeur n'a laissé aucune trace organique, ce que celui-ci trouve bizarre. Pour Julie, le violeur doit connaître leurs procédures. Marc l'envoie chez Nathalie pour savoir si la trace de suie peut les aider.

* * *

Nathalie l'informe que ce n'est pas de la suie, mais de l'encre et que la trace relevée contient du xylène. Nathalie précise qu'il s'agit d'encre d'imprimerie, le xylène étant utilisé dans ce type d'encre. Julie fait le lien entre "mariage" et "imprimerie" : les faire-part !

* * *

Julie retourne chez Marc pour l'informer et lui donner l'adresse de l'imprimeur chez qui les deux victimes s'étaient adressées. Marc, de son côté, lui dit que les taches sur le ventre de la seconde victime sont dues à un percing et il se pourrait que le violeur ait laissé son ADN. Il faut retrouver ce percing. Julie va s'en occuper tandis que Marc va à l'imprimerie avec Morand.

* * *

L'imprimeur leur annonce que le travail a été effectué par deux personnes différentes, deux femmes. Il ajoute qu'il emploie 20 personnes et que toutes ont accès au fichier clients. Pour Morand, cela fait 20 suspects potentiels !

* * *

Malik examine une étagère et il appelle Hugo car il a relevé des taches de sang. Mullier s'est donc tué en se cognant à ce meuble. Reste à trouver quand. Dans la poubelle, Hugo avait trouvé un gateau sur lequel il était inscrit "Bon voyage Paul" et les analyses confirment que le dîner a eu lieu le soir du meurtre et non pas la semaine dernière comme le prétend la maman de Paul. Il faut encore retrouver l'arme du crime et pour cela vérifier les casseroles et les ustensiles de cuisine.

* * *

Julie revient avec le percing de Lisa ; il avait été arraché lors du viol et comme cela lui faisait mal, elle l'avait enlevé. Mais Nathalie n'y trouve aucun ADN, seulement celui de Lisa et un corps gras. Elle va essayer de savoir de quelle substance il s'agit.

* * *

Julie fait des recherches à partir des traces d'encre; cela lui permet de remonter à un certain Thierry Revault.

* * *

Malik obtient tous des résultats négatifs pour ses expériences : aucune trace de la bactérie ! Hugo propose de prendre les choses autrement : personne n'a été malade dans la famille et donc personne n'a mangé de cet aliment contaminé, qu'il doit donc se trouver dans la poubellet et que c'est au tour de Malik de les fouilles, ajoute Hugo.

* * *

Morand, Julie et Marc arrivent à l'imprimerie et demande à voir Thierry Revault. Lorsqu'il l'interpelle à son poste de travail, celui-ci s'enfuit, bouscule Marc qui laisse échapper son arme, Julie la ramasse et met en joue Thierry qui tombe évanoui. Marc fait appeler une ambulance.

* * *

 Au laboratoire, Marc conseille à Julie de ne pas se faire de souci, que c'était un accident, mais elle est inquiète car elle n'est pas autorisée à se servir d'une arme et elle ne veut pas créer des ennuis à Marc. Si Thierry meurt, elle veut démissionner mais Marc n'est pas d'accord et lui avoue avoir besoin d'elle. Ils s'embrassent longuement.
Morand arrive porteur d'une mauvaise nouvelle : Revault est mort dans l'ambulance.

* * *

Alessancra annonce que le décès est dû à une rupture d'anévrisme foudroyante et fatale. Marc lui demande si le stress pourrait en être la cause, mais elle est certaine que non, que dans ce cas l'hypertension a fragilisé une artère et qu'il devrait être mort depuis longtemps. La mort n'a rien à voir avec l'arrestation. Marc est satisfait et dit qu'il ne reste plus qu'à prouver que Thierry est l'auteur des viols, mais là, le médecin est formel aussi : c'est impossible car la victime a eu un cancer de la prostate et il était impuissant.

* * *

Marc est retourné au laboratoire et discute de l'affaire avec Nathalie. Ils pensent que les agresseurs devaient être deux car il est bien évident que Revault était présent sur les lieux. Lui devait être le voyeur, et l'autre le violeur. Nathalie lui remet les résultats de l'analyse de la matière grasse. C'est une crème dépilatoire et anti-repousse. Or, aucune des victimes n'en utilisait. Le violeur s'épilait et par conséquent, c'est pour cela qu'ils n'ont jamais retrouvé de poils ou d'autres traces. Nathalie ajoute que cette crème miracle n'est vendue que sur Internet. Marc va téléphoner à Morand pour qu'il recherche les clients de cette firme.

* * *

Marc raccroche le téléphone; Julie entre dans le bureau et Marc l'informe qu'il était en communication avec l'IGS qui a lu le rapport d'autopsie. Le dossier est clos, elle n'est pas considérée comme la responsable de la mort de Thierry Revault.

* * *

Martine entre chez Malik et Hugo et les informe que la victime jouait chaque semaine au lotto et qu'il avait gagné au tirage de cette semaine. Voilà donc un mobile, mais toujours pas d'arme. Martine a aussi retrouvé Florian, le frère de Paul. Malik a entre les mains un rosbif et Hugo pense que congelé, il pourrait bien être l'arme du crime. Malik va l'analyser.

* * *

Malik, Hugo et Martine interrogent Mme Munnier et Florian. Martine leur résume la situation. Florian avoue avoir tué son frère mais que c'était un accident. Il explique que Paul voulait quitter la maison mais que lui ne voulais pas prendre sa place auprès de leur mère. Celle-ci ne voulait pas que Paul parte ou alors seulement pour quelques jours. Dans la dispute, Florian a frappé son frère et la mère a fait disparaître les traces. Martine ajoute que beaucoup de gens ont gagné cette semaine au lotte et que le montant des gains n'est que de 6.000 €. Florian est consterné d'avoir tué Paul pour cette somme.

* * *

Morand a le nom du client : Stéphane Monestier qui travaille aussi à l'imprimerie. Marc et lui s'y rendent.

* * *

Le patron leur dit que Stéphane ne travaille que depuis deux mois chez lui, que c'est un bon infographiste, qu'il avait été présenté par Thierry. Julie examine l'ordinateur de Stéphane mais les dossiers personnels sont cryptés. L'imprimeur leur remet une photo de Stéphane.

* * *

Au laboratoire, Julie a pu faire sauter les cryptages et découvre le dossier de Carine Duhamel. Nathalie est abasourdie de voir que toué était étudié et planifié. Marc demande ce qu'est le troisième dossier. C'est un nouveau repérage. Julie examine les photos afin de pouvoir déterminer qui est la future victime. Morand entre.  Il a appris que les deux complices sont de la DDAS et qu'ils étaient dans la même famille d'accueil. Celle-ci lui a dit que depuis l'âge de 14 ans, Stéphane s'épile et se rase le crâne. Voici 6 ans, Thierry avait déjà couvert Stéphane dans une affaire de viol. Grâce aux divers recoupements, la future victime pourrait être Valérie Martel, rue des Acacias 16. Ils s'y précipitent.

* * *

Devant l'immeuble, Valérie embrasse son fiancé, le quitte et entre. Le violeur la suit.

La police arrive.

Le violeur agresse Valérie.

La police entre.

Nathalie prend la victime dans ses bras et la réconforte.

Marc arrache la cagoule.

* * *

Au laboratoire, Marc transmet à Julie les félicitations du divisionnaire et l'invite à dîner. Elle refuse car est est fatiguée. Il la regarde partir.

FIN DE L'EPISODE.

Kikavu ?

Au total, 11 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Brendar 
22.01.2018 vers 17h

laeti5 
25.10.2017 vers 02h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 12h

Glacy 
15.03.2017 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série A Discovery of Witches !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Photo du mois
02.11.2018

Les Forums
02.11.2018

Actualités
Les fantômes du Havre

Les fantômes du Havre
Dimanche 4 novembre à 20 h 55 sur la RTBF (Chaine Belge), diffusera un téléfilm "Les fantômes du...

Barbara Cabrita dans la série

Barbara Cabrita dans la série "Les innocents"
Dimanche 7 janvier à 20h50, la RTBF (chaine belge) diffusera la nouvelle série "Les innocents" dans...

Meutres dans les Landes | Diffusion

Meutres dans les Landes | Diffusion
Samedi 9 septembre à 20 h 50, France 3 diffusera un téléfilm "Meurtres dans les Landes" est dans ce...

Philippe Caroit dans

Philippe Caroit dans "Camping paradis"
Lundi 13 Mars à 20 h 50 TF1 diffusera un épisode inédit de Camping Paradis "Miss Camping" et dans...

Rediffusions

Rediffusions
Vous pourrez retrouver votre série R.I.S.Police scientifique grâce à sa rediffusion : Sur 13éme rue,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

StefLibre, Hier à 15:11

Venez nous faire part de votre avis sur le nouveau quartier A Discovery Of Witches !

choup37, Hier à 15:50

Bannière en vote pour Elementary, et thème pour Cold case

cinto, Hier à 18:12

Allô, les gourmands et gourmandes!! sondage de desserts sur Ma sorcière Bien Aimée. Pour voter, on ne prend pas encore un gramme! profitez!!

grims, Hier à 19:47

Aujourd'hui venez poster une photo du personnage féminin que vous détestez sur le quartier Vikings !

Kika49, Hier à 21:24

Luke Mitchell a besoin de vos votes afin de départager ses bannières sur le quartier Blindspot (Topic Votre Avis Compte).

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site