VOTE | 50 fans

#207 : Apparences trompeuses

Trois braqueurs attaquent un grand magasin de sport parisien. Leur plan a été minutieusement préparé mais un des clients, policier en civil, tente d'intervenir et déclenche une violente fusillade. Celui-ci est tué ainsi qu'un des truands. Les autres s'enfuient avec un otage. Venturi, Julie et Malik mettent tout en oeuvre pour le sauver.

Popularité


4 - 1 vote

Première diffusion
15.03.2007

Plus de détails

Scénaristes : Leonardo Valenti, Barbara Petronio
Réalisateur : Klaus Biedermann

> Captures de l'épisode

Un magasin de sport.
Des clients au sol, menacés par des braqeurs.
Un des clients, policier, intervient.
Une fusillade éclate.

Générique

Marc, Malik et Julie arrivent sur place. Morand les accueille et signale qu'il y a deux morts, dont un collège, Cyril Lecas, âgé de 28 ans, ainsi que l'un des braqueurs. Les autres se sont enfuis. Les enquêteurs vont examiner les victimes et les lieux, tandis que Morand interroge le commerçant qui lui fait le récit des évènements.

* * *

Marc et Malik tentent de reconstituer la scène et se demandent comment le braqueur a pu se retrouver à 10 mètres de l'endroit où il a tué à bout portant le policier. Julie a relevé que le braqeur avait été tué dans le dos. Ils continuent leurs investigations et Marc remarque d'autres traces de sang et suit sous l'oeil étonné de Morand.
Morand demande à Julie d'examiner les vidéos de surveillance du magasin. Elle constate que la caméra de l'issue de sortie de secours a été détruite, ainsi que celle de la salle des coffres. Elle aperçoit Marc qui se dirige vers les cabines d'essayage situées au fond du magasin. Elle voit aussi des traces de sang à l'entrée d'une des cabines et demande à Morand si le magasin a bien été sécurisé.
Marc continue à avancer et Morand voit un braqueur sortir d'une cabine; Julie crie dans le micro qu'il y a un suspect sur les lieux. Le cambrioleur sort de la cabine et tire. Marc se précipite au sol. Le voleur s'est enfui; tout le monde se lance à sa poursuite. Il est parti vers les caisses où il tient une femme en otage, ce qui lui permet de s'échapper.
Morand est furieux. Les policiers se lancent à la poursuie du braqueur.
Marc demande à Julie comment elle se sent. Elle lui répond qu'elle a eu très peur, qu'elle a cru qu'il était mort. Il la prend des ses bras; on les sent troublés.

* * *

 Au R.I.S., Hugo discute avec sa fille de ses études; il s'inquiète car elle veut partir à l'étranger et elle devra vivre sur un campus universitaire. Elle lui explique qu'elle a besoin de s'éloigner, car ici tout le monde ne voit en elle qu'une personne handicapée, et non une personne avec des jambes.
Nathalie entre. Elle a besoin d'Hugo car un photographe de mode a été assassiné.

* * *

Hugo et Nathalie arrivent sur les lieux. Une foule de jeunes filles se trouve à l'entrée du studio. L'assistant du photographe annonce que le casting est annulé. Hugo et Nathalie entrent et sons accueillis par Martine. Elle les informe que la victime est Mario Biasi. Nathalie se souvient qu'il avait été arrêté pour une tentative de viol sur mineur. Martine confirme et ajoute que la mineur s'était rétractée moyennant finances; l'affaire avait abouti sur un non-lieu.
Hugo et Nathalie ne relèvent aucune trace de lutte, mais bien des brûlures comme si la victime s'était électrocutée. Un appareil porte des traces d'un problème électrique. Ce serait donc un accident, dit Natalie. Mais Hugo constate que Mario a été rhabillé, ce qui indiquerait plutôt un meurtre.

* * *

Au magasin de sport, Marc relève les traces de sang dans la cabine d'essaye. Il y trouve aussi les mêmes poils d'animaux que ceux relevés sur le braqueur décédé. Morand arrive avec Julie. Il annonce que le braqueur a semé ses hommes dans un parking souterrain et qu'il a toujours l'otage avec lui, ce que, dit Julie, fait de lui un homme aux abois et dangereux d'autant plus qu'il est gravement blessé.

* * *

Au studio, Hugo n'a relevé que des empreintes partielles non exploitables. Nathalie a trouvé une bouteille vide de champagne rosé avec de jolies empreintes qu'elle examine immédiatement. Hugo pense que le ménage a été fait. Nathalie relève malgré tout des résidus de cocaïne. Martine va donc interroger l'épouse afin de savoir si elle était au courant des moeurs de son époux. Hugo pense qu'elle peut, dans ce cas, être une suspecte et dit à Martine qu'il faut prendre ses empreintes.

* * *

A la morgue, le médecin-légiste annone à Marc que le braqueur a pris une balle dans la nuque, mais qu'il ne s'agit pas de l'arme du policier. Marc dit le savoir et que c'est ce qui l'ennuie.

* * *

Au R.I.S., Morand lit sur l'ordinateur, le pedigree du braqueur abattu. Il va lancer une recherche sur sa vie privée dans l'espoir de connaître ses amis, ses complices pour lui permettre de retrouver l'otage vivante.

* * *

De leur côté, Nathalie et Hugo se paragent les analyses à effectuer après une petite discussion sur la répartition des tâches. Sur la ceinture, ce ne sont pas les empreintes de Biasi, mais celles de son épouse. Par contre, sur la bouteille de champagne, ce ne sont pas celles de Mme Biasi. Hugo a développé les clichés saisis au studio. Ils montrent une jolie et surtoute jeune fille. Nathalie va s'occuper de recherche de qui il s'agit auprès des agences de mannequins, tandis qu'Hugo ira la morgue s'occuper du cadavre.

* * *

Au R.I.S., Marc entre chez Julie et demande ce qu’il en est des poils retrouvés. Elle lui signale qu’ils sont tous identiques. Marc suggère de les examiner au microscope électronique ce qui permettra peut-être de retrouver la planque des braqueurs. Ils s’y mettent et sur l’un des poils, Julie remarque qu’il y a quelque chose dessus. C’est une puce de chien. Julie est chargée d’envoyer les échantillons en urgence au laboratoire vétérinaire pour retrouver de quelle race il s’agit.

* * *

A la morgue, le médecin confirme à Hugo que Biasi consommait de l’alcool et de la cocaïne, mais ce n’est pas cela qui l’a tué. C’est l’électrocution pense Hugo, mais Alessandra réfute cette thèse car elle a constaté des signes d’asphyxie. En fait, il a été étouffé sans traces de lutte car l’électrocution lui avait fait perdre connaissance. Elle précise qu’il est mort entre minuit et une heure du matin et que l’arme du crime doit être un vêtement épais, une serviette de bain par exemple. Elle ajoute qu’il est peut-être mort heureux parce qu’il a eu un rapport sexuel avant de mourir.

* * *

Au laboratoire, Malik et Nathalie examinent différentes photos de mannequins. Hugo entre et annonce à Nathalie qu’ils doivent retourner au studio de photos pour retrouver avec quoi Biasi a été tué. Malik veut les accompagne, titillé à l’idée de voir de jolies filles, mais Hugo refuse.

* * *

Malik a rejoint Julie et Marc ; ils vont reconstituer en laboratoire la fusillade. Ils en concluent que le braqueur a été tué par l’un de ses complice, qu’un deuxième a été blessé par le troisième braqueur qui s’est enfui avec l’argent. Le téléphone sonne. C’est Morand : ses hommes ont retrouvé l’otage au bord d’une route.

* * *

Dans le bureau de Marc, lui et Morand écoutent le récit de Madame Courcelles. Elle n’a jamais vu le visage du braqueur car il l’a frappée ; elle est alors tombée évanouie et lorsqu’elle a repris ses esprits, elle se trouvait sur le bord de la route. Marc lui demande si l’homme avait enlevé ses gants quand il l’a frappée. Comme elle répond par l’affirmative, il lui demande si il peut faire des prélèvements sur elle, car le braqueur, blessé, a peut-être laissé des indices. Elle marque son accord.

* * *

Hugo et Nathalie sortent du studio de Biasi. Ils ont trouvé l’arme du crime : un coussin qui porte des traces de salive et de maquillage. Nathalie pense que c’est Isabelle Biasi la coupable vu que son mari avait l’intention de divorcer et par la même occasion, de récupérer le montant des primes de l’assurance-vie dont elle était l’unique bénéficiaire. Hugo trouve que le mobile est valable.

* * *

Madame Biasi est interrogée par Martine et Nathalie. Cette dernière lui demande pourquoi elle a caché avoir rhabillé son mari. C’est pour son fils qu’elle a agi ainsi, mais elle ajoute n’avoir touché à rien d’autre. Nathalie et Martine lui apprennent que Biasi a été assassiné ; elles pensent qu’elle est probablement la coupable, mais Isabelle Biasi le nie.

* * *

Au R.I.S., Hugo a analysé les traces de salive ; il s’agit bien de la salive de Biasi. De son côté, Nathalie a travaillé sur les traces de maquillage, il s’agit bien de fond de teint, mais il ne provient pas des produits ramenés par Martine. Elle s’étonne de ce que ce produit ne soit pas répertorié dans sa base de données. D’après Hugo, il pourrait s’agir de produits professionnels et cela les ramène à la maîtresse de Biasi.

* * *

Hugo examine les photos mais ne voit pas qui pourrait correspondre avec la fille des clichés. Malik arrive, regarde les photos, fait un commentaire qu’Hugo n’apprécie pas. Malik sort et Nathalie qui était partie chercher du café revient avec un magazine dont la couverture représente la fille qu’ils recherchent ; il s’agit de Tatiana Gaoulianova.

* * *

Martine l’interroge et demande quand les photos ont été faites ; Tatiana avoue qu’elle était avec Biasi lorsqu’il s’est électrocuté avec le projecteur, elle raconte comment cela s’est passé et ajoute que prise de panique, elle a appelé l’assistant de Maria qui lui a dit de partir. Martine l’accuse de non-assistance à personne en danger mais le mannequin crie qu’il était déjà mort. Pendant ce temps, Hugo a fouillé dans son sac et a trouvé du fond de teint qu’il va remettre à Nathalie, mais celle-ci lui dit que ce n’est plus le produit à chercher car elle a étendu ses recherches aux produits pharmaceutiques. Il s’agit en fait du Dermaskan, venue uniquement en pharmacie et qu’on utilise contre les rougeurs et l’acné. Hugo conclut que l’assassin n’est donc par forcément une femme.

* * *

De leur côté, Marc et Julie ont analysé les traces de sang sur la robe de Madame Courcelles ; elles appartiennent à Dominique Rossi déjà condamné, notamment pour vol et trafic de chiens ; en cherchant ses compagnons de cellule, ils tombent sur un dénommé Dufour Claude, propriétaire d’un chenil. Malik entre et annonce que les poils retrouvés sont ceux d’un berger allemand.

* * *

Au R.I.S., Martine et Hugo interrogent l’assistant de Biasi, Fabrice Berger et lui demande pourquoi il n’a pas fait appeler les secours lorsque le mannequin l’a appelé. Hugo s’approche de lui, examine son visage et lui demande s’il met du fond de teint. Fabrice répond que ce n’est pas parce qu’il travaille dans la mode qu’il se maquille. Ce à quoi Hugo rétorque qu’il porte bien des lunettes teintées. Berger s’énerve et demande à partir. Martine l’y autorise

* * *

Hugo se rend chez Nathalie qui lui demande ce qu’il en est mais Hugo répond qu’il n’y a rien, que Berger n’a pas de fond de teint sur le visage. Il faut donc tout reprendre depuis le début, soupire Nathalie. Mais Hugo a une idée, il veut que l’on recherche à quoi sert exactement ce médicament.

* * *

Marc, Julie, Morand et son équipe sont au chenil de Claude Dufour. Ils entrent mais les deux braqueurs sont étendus morts dans la cuisine.

* * *

Hugo fait des essais de marquage avec ses mains enduits de la crème pharmaceutique, tandis que Nathalie poursuit ses recherches sur le Dermaskan. Elle remarque que ce produit a comme effet seconde que le patient doit se protéger les yeux du soleil sinon sa cornée brûle instantanément, ce qui l’oblige à porter des lunettes toute la journée, été comme hiver.

* * *

Au chenil, Morand pense que Dufour a tué Rossi, mais Malik dit que non car il avait un fusil à pompe et que c’est une balle d’un 7.65 qui l’a tué. Dufour a lui été tué avec une chevrotine répond Julie à la demande de Marc. C’est donc bien  Rossi qui a tué Dufour et une 3ème personne a tué Rossi, mais qui peut-elle être ?

* * *

Dans la salle d’interrogatoire, Hugo avec Martine interrogent Fabrice Berger sur sa malade de peau. Fabrice avoue qu’il détestait Biasi car celui-ci lui a pris Tatiana. Il finit par raconter comment il a tué le photographe.

* * *

Marc est dans son bureau ; Malik entre et annonce que la pointure des empreintes de chaussures relevées au chenil est 38, une pointure de femme, dit Marc. D’autre part, il s’étonne de ne pas avoir trouvé de trace de sans de Mme Courcelles dans la voiture retrouvée chez Dufour. Or, elle a bien été frappée. Pourquoi a-t-elle menti, demande-t-il.

* * *

Dans la salle d’interrogatoire, Madame Courcelles répond aux questions de Marc et de Morand ; elle dit ne pas comprendre ce qu’ils veulent mais Morand lui fait comprendre qu’il sait qui elle est exactement, vu qu’elle s’appelle Courcelles-Dufour. Marc ajoute que c’est elle qui a tué Rossi après qu’il eut tué son frère au chenil. Elle avoue qu’elle faisait partie de la bande et explique comment tout s’est passé au magasin de sport ; Morand et Marc complètent ce récit. Elle a été prise en otage car Rossi voulait récupérer l’argent. A leur arrivée au chenil, elle a crié pour avertir son frère, Rossi l’a frappé et a tué son frère ; elle a rapidement repris connaissance et voyant son frère mort, elle a tué Rossi. Elle a ramassé l’argent et est partie. Mme Courcelles ajoute que l’argent est enterré dans le jardin, qu’elle l’avait mis de côté pour le récupérer plus tard pour la famille de son frère.

* * *

Malik sort du R.I.S. et parle quelques instants avec Cécile. A l’arrivée d’Hugo, il s’en va. Hugo emmènera sa fille au cinéma ce soir.

* * *

Marc rejoint Julie dans son bureau. Il veut la remercier de lui avoir sauvé la vie. Ils sont quitte, dit-elle, vu qu’il lui a sauvé la sienne aussi. Il sort, se retourne et leurs regards se croisent.

FIN DE L’EPISODE.

Kikavu ?

Au total, 11 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Brendar 
19.01.2018 vers 20h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 12h

Glacy 
15.03.2017 vers 12h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Photo du mois
02.11.2018

Les Forums
02.11.2018

Actualités
Coup de foudre sur un air de Noël

Coup de foudre sur un air de Noël
Jeudi 13 décembre à 20 h 55 sur la RTBF (Chaine Belge), diffusera un téléfilm "Coup de foudre sur un...

Les fantômes du Havre

Les fantômes du Havre
Dimanche 4 novembre à 20 h 55 sur la RTBF (Chaine Belge), diffusera un téléfilm "Les fantômes du...

Barbara Cabrita dans la série

Barbara Cabrita dans la série "Les innocents"
Dimanche 7 janvier à 20h50, la RTBF (chaine belge) diffusera la nouvelle série "Les innocents" dans...

Meutres dans les Landes | Diffusion

Meutres dans les Landes | Diffusion
Samedi 9 septembre à 20 h 50, France 3 diffusera un téléfilm "Meurtres dans les Landes" est dans ce...

Philippe Caroit dans

Philippe Caroit dans "Camping paradis"
Lundi 13 Mars à 20 h 50 TF1 diffusera un épisode inédit de Camping Paradis "Miss Camping" et dans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

Xanaphia, Hier à 18:15

Les derniers de Seal Team sont dispo sur 6play ! Par contre Quantico pas encore....

choup37, Hier à 20:02

Nouveau sondage sur Merlin, Kaamelott, DW! Calendriers à commenter aussi, et même pdm ^^

Sydney, Hier à 20:11

nouveau sondage sur le quartier vampire diaires spécial fêtes de fin d'années ! venez voter !

choup37, Hier à 21:44

Plus que 4 votes pour valider la bannière de ma sorcière bien aimée

choup37, Hier à 21:45

Les votes du monde de joan ont aussi besoin d'être aidés

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site